Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'Univers de Babette
  • L'Univers de Babette
  • : tout ce qui touche à l'énergie, le qi, la lecture, les sculptures, les peintures, le dessin, les travaux manuels...
  • Contact
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 12:03

 

http://i14.servimg.com/u/f14/10/09/48/51/sureau10.jpg

 

site sur lequel j'ai trouvé cette image (cliquer sur le texte pour y accéder)

 

Ce genre compre environ 30 espèces dans le monde entier. Le surerau est connu comme plante médicinale depuis l'antiquité et était largement cultivé à cette époque. C'est un arbre qui se propage facilement et qui de nos jours est considéré comme génant. En médecine naturelle ce sont les feuilles et les fleurs qui sont utilisées.

Les fleurs sont cueillies à la fin du printemps au début de l'été. On coupe les inflorescences enitères puis on sépare les feuilles une fois qu'elles ont séché. Elles contiennent des flavonoïdes (rutine, quercétine), du mucilage, des tanins et très peu d'huile essentielle très aromatique. Les fruits eux sont cueillis en automne avant leur flétrissement. On coupe les grappes entières. Les tiges sont otée après séchage. En plus des flavonoïdes, les fruits contiennent des colorants d'anthocyanine, des vitamines A, B et C et des substances auxiliaires (sucres, acide organiques). Les fleurs ont des propriétés légèrement laxatives, antiseptiques, anti-inflammatoires, légèrement diurétiques et diaphorétiques prononcées. Une infusion de 1 cuiller à soupe de drogue par tasse d'eau 5 fois par jour ou plus sert à soigner un rhume ou autre infection associée à un refroidissement. Il faut qu'elle soit très chaude. On peut renforcer son effet par un bain de pied chaud. L'infusion peut être prise en gargarisme dans le traitement des rhinites-laryngites, de l'enrouement et avec camomille dans l'inflammation des gencives.

Les propriétés des fruits sont analogues mais servent au traitement des rhumatismes, sciatique, névralgies, migraine. Il viennent aussi dans le soulagement des toux rebelles dans les maladies des voies respiratoires supérieures. Il faut alors prendre 3 à 5 fois par jour 1 cuiller à café de fruits légèrement boullis dans une tasse d'eau.

 Le sureau est un arbuste à propagation rapide. Il atteint rarement les 6 mètres de haut. Les feuilles sont opposées et pennées impaires.Les folioles sont ovales et irrégulièrement dentés. Les fleurs sont disposées en cymes plates. Elles sont régulières, pentamères et leur calice est tubulaire. La corolle est blan jaune rotacé. Les fruits sont de petites drupes globuleuses, noir violacé. Ils ont 3 graines et la chair molle. Ils sont utilisés comme colorant naturel pour les boissons et les aliments.

Attention au sureau à grappe et sureau hièble on s'en sert rarement car légèrement toxiques.

Repost 0
Published by Babette47 - dans Plantes médicinales
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 23:18

http://larodz.chez-alice.fr/images/sauge1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sauge

 

 

 

Ce genre de plante (salvia) comprend environ 700 espèces. Elle se trouve dans toutes les régions tropicales et subtropicale des deux hémisphères. Celle qui nous intéresse est native la région méditerranéenne et se divise en trois sous-espèces : il s'agit de la sauge officinale. La plus courante est la sous-espèce minor. Les parties utilisées à des fins médicinales sont les feuilles ou les tiges feuillues sans les parties ligneuses du bas. On les ramasse soit dans la nature, soit sur des plans cultivés. On la cultive, en europe, depuis le IXème siècle.

Elle comprend 2% d'huile essentielle, des flavonoïdes, des principes amers et des tanins. Leurs propriétés sont antiseptique et astringentes. Ils abaissent la sécrétion des glandes sudoripares. On se sert de la drogue en interne et en externe.

En interne on l'utilise dans les inflammations des voies respiratoires supérieures et pour les troubles digestifs. Elle sert également en cas de bouffées de chaleur à la ménopause. Elle modère également la sudation.

Son infusion se fait à raison d'une cuiller à café de drogue émiettée pour une tasse d'eau bouillante 2 à 3 fois par jour entre les principaux repas et au coucher. On peut la prendre sous forme d'extrait à raison de 20 à 30 gouttes 3 fois par jour.

En externe c'est en bain de bouche antiseptique après une intervention chirurgicale dentaire qu'elle sera utile ainsi qu'en gargarisme pour les maux de gorge. On la prend également en bain de peau dans le traitement de diverses maladie de la peau, principalement des mycoses. On la prépare alors avec 2 cuillers à soupe de drogue émiettée pour deux tasses d'eau.

C'est un sous-arbuste très ramifié. Ses pousses ligneuses atteigent 80 cm de haut. Ses feuilles sont oblongues, raides, grises, tomenteuses et décussées. Les fleurs sont disposées en 6 à 8 verticilles de 5 à 10 fleurs formant chacun une inflorenscence en épi. La sauge fleurit de mai à juillet. Ses fleurs violet pâle ou foncé sont bilabiées à pédoncule court. Leur lèvre supérieure est bilobée alors que la lèvre inférieur est trilobée. Les fruits sont des nucules sombres. Son arôme est agréable.

D'autres espèces sont utilisées médicinalement, il s'agit de la toute-bonne.

 

Repost 0
Published by Babette47 - dans Plantes médicinales
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 18:23

Quand j'étais enfant j'adorais boire de la tisane que faisait ma grand-mère parternelle. Elle appelait ça la tisane rafraichissante.

 

Elle faisait infuser à part égale :

 

- de la barbe de maïs ;

- des queues de cerises ;

- de la réglisse.

 

Elle en faisait un bon litre et le mettait au frigo et nous en buvions tout au long de la journée. Et c'est vrai qu'elle était rafraichissante, mais aussi et surtout diurétique.

 

Merci Mémé

Repost 0
Published by Babette47 - dans Plantes médicinales
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 15:31

Amis lecteurs fidèles je ne vous ai pas oubliés.


Cette année j'ai appris quelque chose et je veux vous le faire partager : on se sert de tout dans la cerise.

 

Et oui !!!

 

Alors, il y a la queue avec laquelle ont fait une tisane diuretique, la chair qui nous sert de dessert succulant et digestif et il y a LE NOYAU.

 

Et qu'est-ce qu'on fait avec les noyaux ?????

 

On en fait des bouillote et oui. Je m'explique. Vous prenez des noyaux de cerises, vous les rincez bien en les frottant les uns contre les autres dans vos mains sous l'eau courante pour qu'il ne reste qu'un minimum de chair autour. Ensuite vous les mettez a bouillir une bonne 1/2 heure avec du vinaigre blanc et de l'eau.  Vous les rincez de nouveau en les frottannt les uns contre les autres dans vos mains sous l'eau courante. Après, il suffit de les laisser sécher plusieurs jours, au soleil, si possible. Avec un tissus vous faites une poche, vous y mettez les noyaux bien secs. Et voilà quand vous aurez besoin d'une bouillote chaude, il  vous suffira de mette ce "coussin-bouillote" au micro-onde pendant quelques minutes.

 

J'ai teste c'est super.

Repost 0
Published by Babette47 - dans Plantes médicinales
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 13:00

Si vous avez mal aux articulations, vous pouvez faire cette tisane.

 

Pour 1 litre d'eau

 

- 3 cuillers à soupe de racines de pissenlit

- 3 cuillers à soupe de fleurs de bruyère

- 3 cuillers à soupe d'orthosiphon

 

Faire bouillir pendant 10 mns les racines de pissenlit. Rajouter la bruyère et l'orthosiphon. Laisser infuser pendant 10 à 15 mns puis filtrer.

 

Boire 3 tasses par jour de cette tisane.

 

Elle contribue à éliminer les excès d'urée, la cellulite et aide le foie dans sa fonction et remet en route l'intestin et donc les fonctions digestives.

 

ATTENTION PRENDRE DES PLANTES PEUT PRESENTER UN DANGER

Repost 0
Published by Babette47 - dans Plantes médicinales
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 13:45

http://i34.tinypic.com/9qwlk4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

http://saint-maurice.swissgeo.ch/faune_flore/Fleur.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est la plus familère et la plus utilisée des quelques 60 espèces qui composent le genre. Elle nous vient probablement des Balkans et de Crimée. En médecine naturelle on utilise les tiges fleuries feuillues. Autrefois c'était les feuilles qui étaient utilisée. On les récoltes 2 à 3 fois par an. ll faut faire très attention car la sève des tiges coupées de cette plante provoque chez beaucoup de personnes des éruptions cutanée et des oedèmes. La drogue contient une huile essentielle toxique, plusieurs alcaloïdes, des fucocoumarines et des dérivés de lignine. C'est à partir de la rue que la rutine flavonique a été isolée pour la première fois. De là vient son nom. Si l'on prend un trop fort dosage, le principe actif est toxique.  On l'emploi comme antispasmodique et on l'utilise pour soulager des crises de la vésicule biliaire et des douleurs menstruelles. Il ne faut absolument pas la prendre pendant la grossesse car il y a risque d'avortement. L'action sédative de cette drogue est bien connue et quand elle est utilisée à doses thérapeutiques. On s'en sert dans le traitement des bouffées de chaleur, des douleurs subjectives d'origine nerveuse et des troubles neurovégétatifs. On la prend sous forme d'infusion à la dose d'une cuillère à café de drogue émiettée pour 1 tasse d'eau le matin après le petit déjeuner et le soir une heure avant le coucher. De nos jours l'utilisation de cette plante est très limité. On l'emploie beaucoup plus comme agent aromatique. Les fleurs servent à extraire l'huile essentielle et on la cultive parfois comme plante mellifère.

 

C'est une plante vivace très aromatique. Ses tiges sont très ramifiées et atteingent environ 70cm de haut. Ses feuilles sont deux à trois fois pennées avec des egments spathés. Elle sont vert glauque et pointillées de canaux translucides d'huile essentielle. Elle fleurie de juin à août. Les fleurs sont disposées en cyme terminales denses, quafrimères. Par contre la dernière est Pentamère. Les sépales sont caducs, les pétales spathés et courbés comme une cuiller. Leur couleur est jaune verdâtre et pointillée de glandes. L'ovaire est en général composé de 4 carpelles. Quant au fruit c'est une capsule de 4 à 5 lobes ou plutôt un fruit agrégé de follicules à graines anguleuse et verruqueuses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Repost 0
Published by Babette47 - dans Plantes médicinales
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 00:28



























http://steppiquehebdo.blogspot.com/2009_03_01_archive.html





























http://cessenon.centerblog.net/1206767-A-propos-de-la-garance



Il s'agit du genre rubia. Il comporte 40 espèces. Il est distribué dans la région méditerranéenne ainsi qu'en asie, afrique, amérique centrale et amérique du sud. La plupart des espèces fourni, depuis l'antiquité, une teinture rouge naturelle et c'est donc vrai pour la garance.Elle était autrefois très cultivée pour sa matière colorante, l'alizarine. Mais on arrêta car dans la seconde moitié du XIXème siècle l'alizarine fut fabriquée synthétiquement à partir du goudron de houille. En médecine naturelle on utilise la racine. Cette dernière contient des dérivés rouges foncé d'anthracène (2 à 4%), principalement alizarine, purpurine, rubiadine et autres. L'actif essentiel est l'acide ruberythrique. Les principes actifs de cette plante désintègrent ou dissolvent les calculs urinaires, phosphatiques et de magnésio-calciques dans les reins et la vessie. On considère ça comme douteux car les effets s'expliquent comme étant le résultat de la diminution des spasmes dans le système urinaire du à l'action du groupe entier des principes actifs. De ce fait l'élimination des calculs des voies urinaires est plus facile. On conteste également les effets diurétiques bien que les constituants soient éliminés dans les urines et qui leur donne cette coloration rouge. Il faut en être informé pour ne pas penser qu'il s'agit de sang. On prend la drogue en décoction à raison d'une cuiller à café pour une tasse d'eau que l'on fait bouillir pendant 20 minutes. On la prend 3 fois par jour après les repas. On peut aussi la prendre en poudre à raison d'une dose d'un gramme 3 fois par jour avec une pincée de bicarbonate de soude.

C'est une plante vivace à rizhome rougeâtre, très ramifié. Il est articulé plutôt ténu. Ses racines sont fibreuses. Ses tiges droites ou grimpantes atteignent 40 cm à 1m. Elles sont carrées et ont des épines, raides, recourbées qui s'agrippent aux plantes voisines. Les feuilles sont organisées en verticilles de 4 à 6. Elles sont ovées-lancéolées et également piquantes sur les bords. Les petites fleurs sont disposées en inflorescences terminales lâches. Elle sont quadrimères, pédonculées, jaunes. Le fruit est une dupe lisse, brun rougeatre de la taille d'un petit pois.
Repost 0
Published by Babette47 - dans Plantes médicinales
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 16:42






























http://www.maman-naturelle.com/huile-essentielle-romarin-verbenone-pranarom-p-233.html

































http://www.01sante.com/xoops/modules/icontent/index.php?page=655


C'est la seule espèce de ce genre. Il est originaire des régions méditerranéenne. Il est à la fois sur les continents européen et africain. Il fait parti du maquis. On le cultive pour son huile essentielle qui sert à l'industrie de la parfumerie ainsi qu'à l'industrie pharmaceutique. En phytothérapie on utilise les feuilles qui s'enroulent en cylindre en séchant. D'ailleurs elles ressemblent à des aiguilles de pins. Elles contiennent 1 à 2 % d'huile essentielle de type camphre, des tanins et des flavonoïdes. La qualité et la composition de l'huile essentielle dépend du lieu et du moment auxquels les feuilles sont ramassées. On prend la drogue en usage interne, à petites doses, pour stimuler les sécrétions gastriques et biliaires. Elle a également une action diurétique. On s'en sert comme herbe aromatique dans la cuisine pour son effet sur la digestion et l'appétit. A forte dose elle a un effet irritant sur système digestif ainsi qu'un effet toxique car elle stimule les systèmes circulatoire et nerveux. En usage externe on s'en sert en préparation pour les bains. Son effet rubifiant et antiseptique est très apprécié dans le traitement des plaies à cicatrisation lente et des douleurs rhumatismales. On l'utilise sous forme d'infusion à raison d'une cuiller à café de drogue émiettée pour une tasse d'eau bouillante, 2 à 3 fois par jour entre les principaux repas ou après le petit déjeuner. La préparation pour le bain est dosé à 1 litre d'eau bouillante versée sur 4 cuillères à soupe de drogue et quand elle a bien infusé, on verse ce liquide dans un bain chaud. F.R. Weiss recommande de prendre le bain le matin, suivi d'un bref repos au lit car le soir on peut avoir des insomnies. Le Romarin est une plante qui ne peut être utilisée que sur prescription médicale.

Le romarin est un sous-arbuste à feuilles persistantes. Ses tiges sont très ramifiées. Il peut atteindre 1.50 mètre de haut. Ses feuilles sont petites, linéaires à marge enroulée. Leur pétiole est courT. Quand on les frotte elles libérent une odeur agréable. Les fleurs sont regroupées en amas de 5 à 10 à l'aisselle des feuilles supérieures. Elles sont pentamères. Leur calice est bilabié et a la forme d'une clochette. La corolle est également bilabiée mais deux fois plus longue que le calice. Leur couleur est violet-bleu, occasionnellement rose ou blanche. Leur lèvre supérieure a une encoche profonde tandis que l'inférieure a un lobe central en forme de cuiller. Le fruit est constitué de 4 nucules.
La première tentative d'extraction de l'huile essentielle est dûe au médecin Archigène de Syrie en 100 avant J. C.. Cette essence est un ingrédient important dans l'eau de cologne et dans d'autres produits de parfumerie.
Repost 0
Published by Babette47 - dans Plantes médicinales
commenter cet article
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 19:45




























http://www.golettaz.ch/plantes/plantes.htm

Il s'agit du genre Rosa qui comporte environ 200 espèces et d'innombrable variétés cultivées. Son habitat est l'hémisphère Nord. C'est le plus commun des rosier sauvages. En Europe il est largement distribué dans les régions tempérées, dans le Sud seulement en montagne. Il est également distribué, mais en plus petite quantité, en asie occidentale et en afrique du nord-ouest. C'est un groupe d'environ 13 petites espèces et de nombreux hybrides. Les fruits sont des cynorhodons mûrs, rouge foncé. C'est la partie utilisée en phytothérapie. Ces fruits sont riches en vitamines, surtout la C, les vitamines A, B1, B2 et P. Ils contiennent également des caroténoïdes, des tanins, des sucres et des acides organiques. La drogue a un léger effet diurétique et aussi laxatif. On l'utilise, en prévention, contre la grippe et les maladies associées à un refroidissement. Elle sert de tonique aux convalescents. On la prend en infusion ou en décoction à raison d'une cuiller à café de cynorrohodons écrasés pour 1 tasse d'eau. On la filtre ensuite pour éliminer les poils irritants des fruits. On en prend 4 à 6 tasses par jour. Pour les maladies du système urinaire il faut en boire 2 à 3 litres par jour. Il faut le faire pendant plusieurs jours. La tisane froide est très rafraichissante pour les personnes ayant de la fièvre. Les cynorrhodons frais sont transformés en purée, confiture, gelée et vin.

C'est un arbuste à branches arquées vers le bas. Il a de grosses épines recourbées. Il peut, si les conditions lui conviennent, atteindre 3 mètres de haut. Sa localisation est surtout dans les broussailles, en limite des champs et dans les cuvettes, de la plaine à l'étage submontagnard. les pousses qui ont les fleurs n'ont pas d'épines. Les feuilles sont alternes et pennées impaires avec 3 à 7 paires de folioles. La floraison a lieu de mai à juin. Les fleurs sont pentamères. Leurs pétales s'étalent largement et elles ont de nombreuses étamines. Le fruit est un akène poilu. Il est enfermé dans le cynorrhodon charnu et couronné des restes du calice.
Repost 0
Published by Babette47 - dans Plantes médicinales
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 20:23
















http://www.futura-sciences.com/fr/question-reponse/t/sante/d/feuille-de-cassis-quelles-sont-ses-vertus_39/




































http://lesbeauxjardins.com/jardinons/fruitiers/petitsfruits/gadeliers.htm

Il existe 150 espèces du genre Ribes. Il est natif ou naturalisé en europe, asie, dans le caucase, l'himalya et la mandchourie. En phytothérapie on utilise les feuilles. On les récoltes après les fruits. Elles doivent être propres et sans champignons ni parasites. On peut les récolter sur les arbres cultivés pour le fruit qui est riche en vitamine C. Les composants en sont des flavonoïdes, des tanins de catéchol et il y a des trace d'huile essentielle. Les feuilles contiennent aussi des vitamines C et P ainsi que des substances jusqu'à présent non spécifiées à propriétés bactéricides. On utilise cette drogue pour son action diurétique et diaphorétique dans le traitement de la grippe et des maladies liées à un refroidissement. On peut en prendre aussi en cas de troubles digestifs accompagnés de diarrhée. C'est un bon tonique pour les convalescents. On la prend sous forme d'infusion à raison d'une cuiller à café de drogue pour une tasse d'eau, 3 à 5 fois par jour. Rien ne devrait empêcher l'usage généralisé de jus de fruits naturel comme oisson rafraîchissante et revigorante. Ces derniers contiennent deux fois plus de vitamine C que les citrons et les oranges. En effet la vitamine C aide à éviter la grippe et les maladies similaires. Si l'on aime pas le goût du cassis on peut le mélanger à d'autres fruits plus savoureux.

C'est un arbuste touffu qui atteint à sa maturité 1 m de haut. On le trouve surtout cultivé. L'arôme des feuilles et des fruits n'est pas très agréable. Les feuilles sont pétiolées, alternes, palmées à cinq lobes et ont de nombreuses glandes résineuse dessous. La floraison a lieu d'avril à mai. Les fleurs sont pentamères, en forme de clochette. Leur couleur est vert-jaune à rougeâtre. Elles sont disposées en grappes lâches. Le fruit est une baie globuleuse, noire à long pédoncule, tâchetée de glandes. Il comporte de nombreuse graines. Le composant gras des graine contient de l'acide gamma-linolène qui devrait avoir une grande importance en gériatrie.
Repost 0
Published by Babette47 - dans Plantes médicinales
commenter cet article