Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'Univers de Babette
  • L'Univers de Babette
  • : tout ce qui touche à l'énergie, le qi, la lecture, les sculptures, les peintures, le dessin, les travaux manuels...
  • Contact
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 12:58

Voici un super site. Il faut vraiment aller le visiter

 

Vogot

 

Pour ma part j'adore.

Repost 0
Published by Babette47 - dans Méditations
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 00:28
Il n'est pas de confiance en toi que tu ne sois en droit de laisser grandir.

Durée : 30 minutes.

Installez-vous confortablement, fermez les yeux et respirez profondément douze fois, en laissant la détente s'installer dans chacun de vos membres (2 minutes). Réjouissez-vous, nous allons aujourd'hui dépasser l'une de vos peurs les plus grandes, une situation que vous ne vous sentiez pas capable d'affronter dans la réalité (...). Prenez bien conscience maintenant de cette situation qui provoque en vous une totale perte de confiance (...). Imaginez votre peur, votre désarroi, sentez-les au plus profond de vous-même (...). Imaginez-vous en face de cette situations, sans pouvoir réagir, totalement passif (...). Décidez que vous ne voulez plus de cela maintenant dans votre vie (...). Laissez votre imagination, vous emmener aux pieds d'une grande et magnifique montagne (...)/ Saluez-la et demandez-lui d'accepter votre venue (...). Commencez à monter vers le sommet, un petit chemin dans le bois s'ouvre à vous (...). Regardez les arbres au-dessus de votre tête, grands, majestueux, solides (...). Au fur et à mesure que vous grimpez, votre force grandit à l'intérieur de vous (...). Continuez, grimpez encore (...). Sentez vos muscles tirer et l'effort que votre corps doit faire dans cette ascension (...). Une grande paroi rocheuse se dresse devant vous (...). ¨Prenez le temps d'observer le sommet de glace et valuez le chemin qui vous reste à parcourir pour y arriver (...). Rappelez-vous votre décision de vouloir dépasser ce manque de confiance (...). Commencez l'ascension de la paroi rocheuse en utilisant chacune de ses failles pour y placer vos mains et vos pieds (...). Sentez comme l'effort vous fait du bien et comme votre confiance dans vos actes grandit à chaque instant (...). Les derniers mètres de la paroi sont devant vous, encore un petit effort (...). Prenez le temps de vous reposer un moment, asseyez-vous au sommet de la paroi et admirez le paysage magnifique qui s'étend sous vos yeux (...). Un tiers de l'ascension reste à faire, pour arriver au pic tout en haut, il vous faudra traverser une mer de neige et de glace (...). Réjouissez-vous d'etre arrivé jusque là et félicitez-vous de l'aisance avec laquelle vous avez fait ce parcours (...). Continuez à monter,  dans la neige et dans la flace (...). Cette dernière partie du parcours est moins rapide, vos pieds s'enfoncent dans la neige (...). N'abandonnez pas maintenant, vous êtes presque arrivé, seul le pic de flace reste à escalader (..). Allez-y, la glace offre des aspérités auxquelles vous pouvez vous accrocher (...). Encore quelques mètres et vous aurez réussi (...). Bravo ! Vous êtes arrivé tout en haut de la montagne ! Regardez tout autour de vous le magnifique paysage qui s'offre à vos yeux (...). Sentez-vous cet air merveilleusement pur ? (...). Imprégnez-vous de ce calme et de cette confiance de savoir que vous êtes au-dessus de tout et que rien, sauf le soleil n'est plus haut que vous (...). Regardez maintenant de là où vous êtes la situation qui vous faisait peur, là tout en bas dans la vallée, minuscule comme un microbe (...). Elle vous parait maintenant ridicule du haut de cette montagne (...). Riez si vous en avez envie et dites-lui que vous n'avez plus peur d'elle (...). Sentez la confiance acquise pendant l'ascension parcourir tout votre coprs et votre mental (..). Vous savez maintenant que rien n'a le pouvoir de vous faire peur ou de vous impressionner(...). Décidez que vous avez acquis assez de force et de confiance en vous pour affronter cette situation (...). Dites-lui :"toi, situation, écoute-moi bien, je vais du haut de ma montagne sauter jusqu'à toi et te montrer que tu ne me fais plus peur"(...). Sautez maintenant, d'un énorme bond jusqu'à l'endroit où se trouve cette situation dans la vallée(...). Elle est à présent en face de vous (...). Imaginez-vous en train de la vivre dans la facilité, avec aisance et une pleine confiance en vous (...). Visualisez cette situation plusieurs fois, se déroulant exactement comme vous le voulez (1 minute). Prenez le temps d'apprécier à l'intérieur de vous l'effet que cela vous fait d'être en confiance absolue avec vous-même (...). A votre rythme, revenez à la réalité et ouvrez les yeux.

Combien de messages reçus dans notre enfance n'ont-ils pas imprégné notre esprit de manque de confiance en nous ? "Tu ne seras jamais capable de ..." "De toute façon, tu n'y arriveras pas..." "Ce n'est même pas la peine d'essayer..." Renoncez à garder rancune à ceux qui vous ont imprégné de ces messages. Ils en ont été eux-mêmes marqués une ou deux générations plus tôt et vous ont simplement appris ce qu'ils avaient appris !
Vous pouvez casser cette chaîne, en commençant par vous débarrasser de ces messages et surtout en évitant de les transmettre à vos enfants :"Attention, tu vas tomber, tu vas te brûler..." Cette méditation s'adresse à tout un chacun et à n'importe quel cas de figure, comme par exemple une rendez-vous cez un supérieur, s'exprimer en face d'un public ou toute autre situation dans laquelle on est mal à l'aise. La motivatio, catalyseur de toute réussite, peut parfois faire défaut quand la confiance en soi est atrophiée. Pour reprendre contact avec cette motivation, il convient donc de travailler d'abord à la confiance. Aucune situation ni aucun être n'a le pouvoir de nous impressionner si nous ne lui donnons ce pouvoir. Que la confiance baigne chaque instant de votre vie.



Repost 0
Published by Babette47 - dans Méditations
commenter cet article
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 11:02
Il n'est pas de solution en toi que tu ne puisses écouter.

Durée : 30 minutes


Fermez les yeux et expirez une fois profondément dans chacun de vos membres et muscles en commençant par les pieds (...), les mollets (...), les cuisses (...), les fesses (...), le bassin (...), le ventre (...), le dos (...), la poitrine (...), les bras (...), le cou (...), l'intérieur de la gorge (...), l'arriière de la tête (...), la bouche (...), les yeux (...), le sommet de la tête (...), et le front (...). Sentez votre énergie circuler librement dans tout votre coprs (...). Laissez venir à votre esprit l'image d'une vallée verdoyante (...). Tout au fond de la vallée, vous pouvez voir une petite colline surplombée d'une chapelle en pierre (...). Marchez lentement en direction de cette colline tout en sachant au plus profond de vous que c'est là, à cet endroit, que vous trouverez la solution, le bon choix pour vous (...). Ne vous pressez pas, prenez le temps d'apprécier la beauté de l'endroit, les papillons multicolores qui dansent autour de vous (...). La  colline se rappoche, gravissez-la tranquillement (...). La vieille chapelle en pierre est là, devant vous et vous ressentez déjà toute la sagesse qui l'habite (...). Faites trois fois le tour de la chappelle (...). Cherchez la clé qui est cachée quelque part sous une pierre (...) Ouvrez maintenant la porte avec respect (...). Cette chapelle est la gardienne de votre sagesse intérieure (...). Vous y trouverez tout le matériel nécessaire pour y célébrer la joie de retrouver votre sagesse intérieure (...). Faites un brin de ménage dans votre chapelle, vous ne l'avez pas visitée depuis longtemps et la poussière s'y est déposée (...). Installez maintenant autant d'autels que de solutions qui se présentent à vous et parmi lesquelles vous devez choisir (...). Habillez-les de belles nappes blanches (...). Décorez-les à votre convenance (...). Placez sur chacun des autels une belle coupe en or (...). Inscrivez maintenant au moyen d'un gros stylo-feutre sur le devant de chaque autel l'un des choix qui s'offrent à vous ; un choix par autel (...). Allumez des cierges et faites brûler un peu d'encens (...). VOilà ; votre chapelle est maintenant prête à recevoir ce qui est juste pour vous (...). Installez-vous maintenant à un endroit où vous pouvez voir tous les autels à la fois (...). Regardez bien chacun df'eux avec son incription, lentement (...). Ressentez si l'un d'eux vous est déjà plus agréable que les autres (...). Fermez maintenant les yeux et faites une prière de votre choix ; si aucune prière ne revient à votre mémoire, inventez-en une qui vous sera propre (1 minute). Gardez les yeux fermés encore un instant et prenez le temps de vous imprégner de l'atmosphère de paix et de sagesse qui règne en cet endroit (...). Quand vous ouvrirez à nouveau les yeux, une pluie de lumière blanche descendra dans l'une de ces coupes, baignant complètement l'autel sur lequel elle est posée (...). Quand vous vous sentirez prêt, ouvrez les yeux et regardez (1 minute). La sagesse divine qui est en vous vous a montré ce qui était bon pour vous. Faites-lui confiance. Vous pouvez consulter cette partie de vous-même aussi souvent que vous en avez besoin (...). Remerciez de la manière qui vous conviendra votre chapelle intérieure (...). Rangez tous les ustensiles et autels bien soigneusement (...). Sortez de la chapelle et fermez la porte à clé (...). C'est votre chapelle et vous seul pouvez y entrer (...). Cachez la clé sous une pierre et prenez le temps de regarder le paysage autour de vous (...). Comment vous sentez-vous maintenant ? (...). Si vous en éprouvez le besoin, promenez-vous encore un moment dans cet endroit et revenez à la réalité en prenant le temps qui vous sera nécesaire.

Faites cette méditation seul ou en étant guidé, chaque fois qu'une ou plusieurs solutions se présentent à vous et que vous avez de la peine à choisir, que ce soit dans les domaines professionnel, affectif ou dans les cas les plus divers, comme par exemple le choix entre plusieurs thérapies, cours, endroits pour prendre vos vacances, etc. Le stress de la vie quotidienne empêche souvent d'être en contact avec cette partie de nous qui sait. Cette méditation est un moyen d'y accéder.
Dans le cas où la pluie de lumière blanche descendrait sur plusieurs autels à la fois, cela peut vouloir d ire que tous les choix indiqués sont bons pour vous, même si les orientations en sont très différentes ; il est vraisemblable que ces choix vous permettront, chacun à sa manière, de grandir, d'évoluer.
Dans le cas où aucune lumière ne descendrait, il est possible que, soit vous n'ayez pas eu assez confiance dans votre capacité à savoir ce qui est juste pour vous, soit qu'aucune de ces solutions ne soit bonne pour vous. Dans ce dernier cas, je vous suggère de refaire la méditation une ou deux fois dans un but de contrôle. Si vous n'obtenez pas de réponse assez précise, demandez à votre Etre de lumière, le soir avant de vous endormir, de vous envoyer d'une manière ou d'une autre la réponse, puis cessez complètement de penser à ce qui vous tourmente. Le fait de concentrer ses pensées sur un problème empêche les énergies de circuler et la solution de se présenter. Lorsque vous cessez d'y penser, le blocage provoqué par la tension disparait et la solution peut ainsi arriver jusqu'à vous.

Repost 0
Published by Babette47 - dans Méditations
commenter cet article
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 13:05




Il  n'est pas de couleur en toi dont tu ne sois en droit de te parer.


Durée : 45 minutes

Les yeux ouverts, respirez trois fois profondément (...). Regardez, une par une, chacune des couleurs représentées dans la pièce où vous vous trouvez (...). Fixez maintenant votre attention sur celle qui vous est la moins agréable pendant quelques secondes et fermez les yeux (...). Prenez conscience de l'endroit de votre corps qui résonne négativement à cette oculeur (...). Laissez votre imagination vous emmener dans une prairie ensoleillée (...). C'est le début de l'été et la prairie est tapissée de fleurs multicolores et odorantes (...). Allongez-vous au centre de cette jolie prairie et permettez-vous de paresser un moment parmi ces belles couleurs et bonnes odeurs (...). Les fleurs savent pourquoi vous êtes là et se réjouissent de votre présence (...). Mais elles ne peuvent intervenir qu'avec votre accord (...). Demandez-leur donc de vous aider à créer l'harmonie dans vos couleurs intérieures (...). Dites-leur mentalement que vous aceptez d'entrer dans leur monde chatoyant en toute confiance (...). Toutes les fleurs de la prairie se mettent à danser autour de vous en signe de bienvenue (...). Sentez comme elles sont joyeuses, contentes de pouvoir vous être utiles (...). Leur danse crée un tourbillon de couleurs d eplus en plus grand, de plus en plus rapide autour de vous (...). Laissez-vous entraîner dans ce tourbillon, de plus en plus vite, ne résistez pas (...). Vous voilà parvenu au fond du tourbillon et celui-ci s'immobilise (...). Oh ! Vous êtes devenu tout petit, bien plus petit que les fleurs ! (...). Leur tige font sept fois votre grandeur (...). Marchez entre ces tiges souples que le vent berce légèrement (...). Voilà qu'une fleur violette se penche vers vous et vous invite à entrer dans son coeur (...). Comme elle sent bon ! Et comme se spétales sont doux au toucher (...). Installez-vous confortablement dans son coeur et demanez-lui de se redresser (...). Voilà qui est fait. Elle referme ses pétales doucement et vous baignez maintenant complètement dans son univers violet translucide (...) Laissez entrer cette couleur violette dans schaque recoin de votre être (...). Si un endroit de votre corps résiste à cette couleur, prenez-en note, simplement (1 minutes). Comment vous sentez-vous maintenant ? Prenez le temps d'apprécier ce qui se passe à l'intérieur de vous (...). La fleur violette ouvre se pétales et vous dépose délicatement à terre (...). Elle vous salue tandis que vous la remerciez (...). Continuez votre chemin en appréciant les odeurs délicates qui flattent vos narines (...). Une autre fleur se penche à présent vers vous, une fleur de couleur mauve (...). Elle vous sourit (...). Rendez-lui son sourire et entrez dans son coeur (...). Comme la fleur précédente, elle se redresse et referme se spétales sur vous (...). Laissez traversez votre être entier par cette couleur mauve translucide (...). Prenez votre temps (...). Si un endroit de votre corps résiste à cette couleur, prenez-en note, simplement (1 minute). Comment vous ssentez-vous maintenant ?  Prenez le temps d'apprécier ce qui se passe à l'intérieur de vous (...). La fleur mauve ouvre ses pétales et vous dépose à terre (...). Elle vous sourti à nouveau (...). Souriez-lui aussi et remerciez-la de son aide (...). Au gré de votre fantaisie, continuez à avancer entre les tiges (...). Quelques pas plus loin, une fleur étire son cou dans votre direction et semble vous appeler (...). C'est une magnifique fleur bleue (...) d'un bleu si profond qu'il semble infini (...).

Tendez-lui les bras (...). Elle se penche vers vous et vos regards se croisent (...) et se noient l'un dans l'autre (...). Déjà vous êtes dans son coeur et elle se redresse (...) ses pétales se ferment sur vous et vous baignez maientnant dans sa lumière bleue translucide (...). Laissez votre être tout entier s'imprégner de cette couleur bleue translucide (...). Prenez votre temps (...). SI un endroit de votre corps résiste à cette couleur, prenez-en note, simplement (...). COmment vous sentez-vous maintenant ? Prenez le temps d'apprécier ce qui se passe à l'intérieur de vous (...). La fleur bleue ouvre lentement ses pétales et vous dépose à terre (...). Remerciez-la d'un regard, laissez-vous plonger une dernière fois dans le bleu infini de ses yeux (...). Un doux zéphyr vous pousse en direction d'un petit cirque de leurs émeraude (...). Dans son centre, la plus lumineuse d'entre elles se penchez vers vous et vous tend ses bras accueillants (...). Laissez-vous emporter dans ce coeur vert émeraude et translucide (...). Déjà la fleur se redresse et referme ses pétales sur vous, aimante, protectrice (...). Laissez cette couleur émeraude traverser votre être et le rendre aussi transparent et lumineux qu'elle (...). Prenez votre temps (...) Si un endroit de votre corps résiste à cette couleur, prenez-en note, simplement (1 minute). COmment vous sentez-vous maintenant ? (...). La fleur émeraude ouvre ses pétales et vous laisse apprécier un instant les rayons du soleil (...). Comment ressentez-vous le soleil maintenant ? (...). Essayez de bien sentir les différences dans votre corps entre le début du voyage et maintenant (...). De ses bras chaleureux, la fleur émeraude vous dépose à terre (...). Tendez-lui vos mains en signe de remerciement (...). Nous sommes à mi-chemin dans ce voyage, continuez à marcher, lentement, entre les tiges dansantes (...). Très vite se dessine devant vous une petite colline, remplie de fleurs d'un jaune éclatant (...). Celles-ci forment un toit au-dessus de votre tête, toit que les rayons du soleil rendent encore plus lumineux (...). Asseyez-vous un instant et attendez que l'une de ces fleurs se manifeste (...) Pendant ce temps, en captant les rayons que le soleil vous envoie à travers ce toit de fleurs jaunes, prenez le temps de bien sentir ce qui se passe à l'intérieur de votre corps (...). Voici que deux fleurs jumelles se penchent maintenant vers vous (...). Elles sont liées l'une à l'autre comme des soeurs siamoises et possèdent le même coeur (...). Elles vous parlent ne même temps et vous invitent à venir en leur coeur vous réchauffer (...). Déjà elles se redressent et referment leurs pétales sur vous (...) Laissez entrer dans tout votre être la force de ce jaune éclatant (...).

Prenez votre temps et apprèciez en toute conscience ce que l'univers vous offre maintenant (...). Si un endroit de votre corps résiste à cette couleur, prenez-en note, simplement (1 minute). Comment vous sentez-vous maintenant ? (...) Quand vous vous sentiez suffisamment nourri par cette couleur, demandez aux fleurs jumelles de vous déposer à terre (...) Remerciez-les en leur chantant une toute petite mélodie (...). Continuez votre chemin, il vous reste deux couleurs à apprécier (...). Dirigez-vous légèrement vers la gauche en pensant à la couleur orange (...). Déjà se dresse devant vous une magnifique et énorme fleur orange (...). Demandez-lui de vous accueillir (...). Sa tige est moins haute que celle des pleurs précédentes et vous pouvez grimper dans sa couronne d'un orange éclatant (...) Ses pétales se referment et vous enveloppent de leur chaleur (...) Sentez cette couleur orange et cette chaleur imprégner chaque parcelle de votre être (...) Prenez votre temps (...) Si un endroit de votre corps résiste à cette couleur, prenez(en note, simplement (1minute) Comment vous sentez-vous maintenant ? (...) Demandez à cette magnifique fleur de vous déposer à terre en la remerciant de ses bienfaits (...) Votre voyage touche bientôt à sa fin. Laissez votre intuition vous guider dans la direction qui vous permettra de rencontrer des lfeurs rouge vermeil (...) Voilà qui est fait, un rouge vermeil scintillant baigne déjà tout l'espace dans lequel vous vous trouvez (...) Même les tiges des fleurs sont rouge vermeil et vous sentez que, sous la terre, les racines le sont aussi (...) Il ne sera pas nécesaire cette fois de monter dans leur coeur. Couchez-vous sur le sol (...) TOutes les fleurs qui vous entourent se penchent vers vous et vous offrent leur coeur (...)  Leurs pétales vous enveloppent entièrement et vous baignent de leur couleur rouge vermeil (...) Les racines, à leur tour, envoient dans votre dos des rayons de cette couleur (...) Laissez-vous entièrement baigner dans cette couleur rouge vermeil (...) Si un endroit de votre corps résiste à cette couleur, prenez-en note, simplement (1minutes) Comment vous sentez-vous maintenant ? (...) Les fleurs rouges se redressent pour offrir leur coeur au soleil (...) Laisse ce décor s'effacer lentement et votre imagination vous ramerner dans la pèce où vous vous trouvez -...) N'ouvrez pas encore les yeux (...) Prenez le temps de bien mémoriser avec quelles couelrus vous avez eu des difficultés (...) Rappelez-vous également quelles sont les couleurs qui vous ont apporté le plus de bien-être (...) Quand vous vous sentirez prêt, ouvrez les yeux (...) Regardez à nouveau dans la pièce cette couleur qui vous paraissait la moins agréable (...) correspond-elle aux mêmex blocages rencontrés pendant le voyage ou est-elle différente ? (...) Comment la ressentez-vous maintenant ? Vous est-il plus facile de la regarder ?

    Cette méditation a pour but de réharmoniser les couleurs de vos chakras et de votre aura. Il se peut que vous rejetiez certaine couleur avec force. Dans ce cas, n'insistez pas et remplacez-les par une autre, proche et plus douce. En état de méditation, votre corps sait ce dont il a besoin, écoutez-le. Dans le cas où vos énergies "boiraient" une couleur avec avidité, il s'agira probablement de la couleur dont vous aurez le plus besoin à ce momen-là...
    Je vous encourage à faire un petit bilan mental des couleurs qui vous entourent dans votre appartement ou dans vos vêtements et d'y intégrer celles qui manquent dans un premier temps par petites touches, par exemple un foulard, un coussin, et plus tard, quand vous serez plus familiarisé avec ces nouvelles couleurs que vous n'utilisez pas, de les intégrer en plus grande quantité. N'hésitez pas, si vous vous sentez très fatigué, à vous vêtir pour la nuit d'une couleur qui vous est particulièrement nécessaire. Pour la choisir, fermez simplement les yeux un instant avant de vous coucher et laissez-la venir à votre esprit. Un tee-chirt de couleur jaune suffit bien souvent à se recharger pendant la nuit. Cherchez, essayez ce qui est le mieux pour vous. Les couleurs sont un moyen facile et peu onéreux de se régénérer.
Si une coleur vous est particulièrement désagréable, je vous suggère d'acheter un petit morceau de tissu de cette couleur, que vous mettrez au mur et regarderez fixement pendant quelques secondes trois fois par jour en lui demandant de vous fournir la raison de ce conflit.
Repost 0
Published by Babette47 - dans Méditations
commenter cet article
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 12:47


Il n'est pas de belle journée dont tu ne puisses être le créateur.

Durée : 15/20 minutes.

Fermez les yeux et respirez trois fois profondément en laissant sortir à chaque expir toutes les tensions de la journée (...). Passez en revue rapidement tout ce qui vous a déplu ou contrarié au cours de cette journée et que vous aimeriez voir changer demain (...). Imaginez que vous dormez profondément et qu'autour de votre lit des petits lutins s'affaient pour préparer votre journée de demain(...). Ils discutent, prennent des notes et veillent pour vous à ce que tout soit parfaitement préparé, comme vous le désirez (...). Voyez-vous maintenant en train de vous réveiller, juste avant que le réveil ne sonne, parfaitement reposé en pleine forme (...). Prenez votre douche en chantant, ravi de cette nouvelle journée qui commence (...). Installez-vous devant votre petit déjeuner et savourez les aliments que vous préférez avec délectation et plaisir (...). Si vous avez des compagnons de vie, imaginez-les gais et souriants, tout comme vous ! (...). Vous avez tout votre temps, les lutins ayant également prévu qu'aujourd'hui vous n'êtes pas pressé (...). Rendez-vous maintenant à votre travail en voiture, en autobus ou à pied ; tout se passe merveilleusement bien, votre voiture démarre au quart de tour, l'autobus est là qui vous attend ou vous marchez d'un pas allègre, heureux de retrouver un travail que vous adorez (...). Passez la porte de l'endroit où vous travaillez, vos collègues vous disent aimablement bonjour, répondez-leur (...). Votre espace de travail est complètement changé, il est peint de couleurs claires, agréables, il est très confortable (...). Regardez-vous maintenant être parfaitement heureux et efficace dans ce que vous faites (...). Les nouvellesidées abondent et sont acceptées de tous (...). VOus êtes exactement à la place juste en train de faire la chose juste pour vous (...). La journée touche à sa fin et un petit paquet attire votre attention (...). Ce paquet est pour vous, c'est une surprise pour couronner cette belle journée, regardez à l'intérieur ce qu'il contient (...). VOus êtes merveilleusement content, c'est exactement ce que vous désiriez aujourd'hui (...). Maintenant prenez le chemin du retour, regagnez votre domicile en sifflotant comme un pinson, toujours aussi heureux, léger (...). Derrière la porte vous attend une autre surprise, vos compagnons de vie l'on préparée pour vous, pour vous féliciter d'avoir passé une aussi bonne journée ! (...). Témoignez-leur votre contentement et passez avec eux la plus agréable des soirées (...). Maintenant allez vous coucher. Mettez-vous au lit et voyez à nouveau les petits lutins en train de s'affairer pour vous (...). Remerciez-les de cette bonne journée et demandez-leur de préparer la suivante, encore plus belle que celle-ci (...). Laissez-vous glisser dans le sommeil, confiant.


Cette méditation s'adresse plus particulièrement aux personnes mécontentes, stressées ou perpétuellement en retard. Je vous suggère de jeter un coup d'oeil à votre agenda du lendemain avant de la faire, les petits lutins s'occuperont de gérer vos horaires au mieux ! Accompagnez-la d'une musique douce, dans laquelle interviennent peu d'instruments, une musique de méditation très sobre, par exemple, ou une musique pour endormir les enfants.
Repost 0
Published by Babette47 - dans Méditations
commenter cet article
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 12:11



Il n'est pas de forces en toi sur lesquelles tu ne puisses compter.

Durée : 15 minutes

Fermez les yeux et respirez profondément en laissant sortir à chaque expir, par votre bouche et sous la forme symbolique qui vous convient, toutes les faiblesses qui sont en vous et que vous reconnaissez (1 minute). Prenez le temps d'observer ce qui se passe à l'intérieur de vous (...). Y a-t-il encore une faiblesse que vous n'avez pas laissé sortir ? (...) Respirez encore profondément et laissez bien sortir toutes les faiblesses que vous êtes en mesure d'identifier maintenant (...) Aujourd'hui, vous avez rendez-vous avec les forces qui sont en vous (...). Laissez venir à votre esprit l'image d'un zoo immense, dans lequel il n'y a pas de cage et où tous les animaux vivent en liberté, heureux et en paix (...). Promenez-vous dans cet espace, il est sans danger pour vous, ces animaux sont vos amis (...). Ils vivent en parfaite harmonie et chacun respecte le territoire de l'autre (...). Ils savent pourquoi vous êtes là et vous regardent paisiblement (...). L'un après l'autre, ils s'avancent vers vous et forment autour de vous un très grand cercle (...). Chaque race est représentée dans ce cercle, du plus petit animal commeune coccinelle au plus grand comme un éléphant (...). Chacun de ces animaux possède une force qui lui est propre (...). Regardez bien chacun d'eux, tout autour de vous (...). Ils sont là pour vous aider et vous apprendre quelque chose sur vOus que vous n'osiez pas voir (...). Choisissez parmi tous ces animaux celui qui représente la force dont vous avez besoin aujourd'hui (...). Demandez-lui de vous rejoindre à l'intérieur du cercle (...). L'animal s'avance vers vous, il a pour vous un regard plein d'acceptation et d'amour (...). Saluez-le et demandez-lui la permission d'entrer en lui pour que vous puissiez expérimenter sa force et qu'il puisse vous la communiquer (...). Fondez-vous en lui (...). VOus êtes à présent devenu cet animal (...). Prenez le temps de bien expérimenter tout ce que cet animal peut vivre à travers son coprs, ses sensations, ses énergies, selon les qualités qui lui sont propres (1minute). Laissez-vous imprégner de toute la force et de toutes les qualités qu'il possède, dans son mouvement, dans ses énergies (...). Sortez maintenant de cet animal et remerciez-le chaleureusement de son aide (...). Comment vous sentez-vous maintenant ? (...). Tous les animaux du cercle expriment leur joie d'avoir pu communiquer avec vous par l'intermédiaire de l'un d'eux (...). Ils vous encouragent à revenir puiser dans leurs forces et leurs qualités aussi souvent que vous en aurez besoin (...). L'un après l'autre, regardez-les retourner à leurs occupations (...). Promenez-vous encore un moment dans cet espace, c'est aussi le vôtre, vous êtes parfaitement accepté dans cet endroit (1 minute). Retournez à votre pièce en prenant soin d'emporter avec vous cette nouvelle force qui est en vous (...). Quand vous vous sentirez prêt, ouvrez les yeux.

Le monde animal possède des qualités qui existent également en nous, mais que la vie sédentaire tend à nous faire oublier. Il nous est possible de puiser dans ces forces qui sont là, mais cachées quelque part à l'intérieur de nous, ne demandant qu'à être utilisées.

Prenez le temps de bien passer en revue pendant cette méditation chaque espèces animale sans oublier les poissons. S'il vous est difficile de les imaginer sur terre, entourez-les d'eau. L'imagination peut tout, même voir voler un aigle au fond des mers ! N'hésitez pas à voir des images que votre mental rationnel qualifierait de saugrenues, tout est dans le Tout. Vos enfants se trouveront très à l'aises dans ce monde encore si proche d'eux, ils ont une perception des mondes animal et végétal bien plus fine que la nôtre. Que la force vous accompagne.
Repost 0
Published by Babette47 - dans Méditations
commenter cet article
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 12:05

 





Il n'est pas de secret à l'intérieur de toi que tu ne sois en droit d'aller chercher.


Première phase
Durée :15 minutes

Allongez-vous confortablement et fermez les yeux (...) Respirez profondément, lentement, sans arrêt entre l'inspir et l'expir (...) Laissez venir à votre esprit l'un des problèmes qui assombrit votre vie et que vous reproduisez le plus fréquemment (...) Regardez bien à quel moment ce problème s'est installé dans votre vie la première fois, combien de fois il s'est répété et à quelles périodes (...) C'est le problème pour lequel vous n'avez pas encore trouvé la solution, que vous ne comprenez pas et que vous ne savez pas comment résoudre (...) Ecrivez mentalement sur une feuille blanche ce problème (...) Pliez ensuite la feuille et glissez-la dans une enveloppe adressée à votre banque privée, service des coffres forts, en prenant soin d'y noter la date d'aujourd'hui (...) Dirigez-vous vers cette banque pour aller porter l'enveloppe vous-même (...) Demandez au gardien la clé de votre salle des coffres (...) Prenez l'ascenseur et appuyez sur le bouton "troisième sous-sol" (...) La grande porte de votre salle des coffres est là, devant vous, ouvrez-la (...) C'est une grande salle dont les quatre murs sont emplis de petits tiroirs en bois du sol au plafond (...) Deux murs sont consacrés aux problèmes et les deux autres aux solutions (...) Tournez trois fois sur vous-même et arrêtez-vous devant l'un des deux murs consacrés aux problèmes (...) Choisissez l'un des petits tiroirs encore vide et placez-y votre enveloppe (...) Refermez le tiroir et regardez l'un des murs représentant les solutions, en sachant que dans une semaine exactement, à la même heure, la solution sera là dans un petit tiroir (...) Sortez de votre salle des coffres en prenant soin de refermer soigneusement la porte (...).

Rendez la clé au gardien en le remerciant de veiller sur votre bien (...) revenez à votre domicile et respirez à nouveau profondément, lentement, sans arrêt entre l'inspir et l'expir (...) Ouvrez les yeux, prenez votre agenda et notez votre rendez-vous avec votre solution dans sept jours exactement, à la même heure. Pendant cette semaine, ne pensez plus à votre problème.

Deuxième phase (sept jours plus tard)
Durée : 15 minutes

Allongez-vous confortablement et fermez les yeux (...) Respirez profondément, lentement, sans arrêt entre l'inspir et l'expir (...) Laissez venir à votre esprit le problème qui vous occupait la semaine dernière (...) Aujourd'hui vous avez rendez-vous avec la solution à ce problème, réjouissez-vous (...) Répétez mentalement trois fois :"C'est aujourd'hui que je trouve la solution à mon problème et celui-ci se dissout" (...) Dirigez-vous vers votre banque privée d'un pas léger et confiant (...) Saluez le gardien qui vous donne la clé et votre salle des coffres (...) Prenez l'ascenseur et appuyez sur le bouton "troisième sous-sol" (...) Entrez dans votre salle des coffres et tournez trois fois sur vous-même en vous arrêtant devant l'un des murs consacrés aux solutions (...) Un multitude de petits tiroirs en bois comportant toutes les solutions dont vous aurez besoin dans votre vie est sous vos yeux (...) N'allez pas trop vite. Regardez bien tous ces petits tiroirs ; l'un d'eux contient votre solution (...)  Fermez les yeux un moment et demandez à l'un de ces petits tiroirs de s'allumer pour vous (...) Ouvrez les yeux et dirigez-vous vers votre petit tiroir lumineux (...) Ouvrez-le et prenez à l'intérieur une enveloppe portant la date de ce jour et sur laquelle est inscrite le mot solution (...) Ne l'ouvrez pas encore ; emportez-la pour la lire tranquilement chez vous (...) Sortez de la salle des coffres, refermez la porte et remontez avec l'ascenseur pour rendre la clé au gardien (...) Dirigez-vous vers votre domicile, content, heureux de savoir que votre solution est là, dans votre enveloppe (...) Installez-vous confortablement dans votre meilleur fauteuil et répétez-vous mentalement trois fois : "Ma solution est là, dans cette enveloppe et je m'autorise à la lire" (...) Ouvrez maintenant votre enveloppe et lisez (...) Quand vous vous sentirez prêt, revenez à la réalité.

Dans le cas où vous n'auriez pas trouvé votre solution dans la deuxième phase, je vous suggère de recommencer les deux phases en laissant entre les deux un intervalle plus long de vingt et un jours. Il est en effet inutile de faire la deuxième phase seule, les deux phases étant interdépendantes en ce qui concerne la programmation du travail intérieur occulte qui se déroule pendant l'intervalle.
Accompagnez cette méditation d'une musique de type classique et sereine. Celle-ci vous aidera à trouver plus facilement le calme nécessaire à une vision claire.

 

Repost 0
Published by Babette47 - dans Méditations
commenter cet article
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 11:50


 

L'auteur de la méditation qui suit a connu il y a quelques années une dame retraitée et veuve. Toute sa vie, elle aurait voulu jouer du piano et s'était pas autorisée à le faire, donnant la priorité à sa famille, à ses travaux ménagers et à son métier. Se retrouvant seule et sans activité, elle décida, à un âge avancé, de consacrer une moitié de ses journées à faire son jardin et l'autre moitié à apprendre à jouer du piano. Deux ans après, elle était capable d'exécuter des morceaux très difficiles avec beaucoup de talent ! Le fait d'utiliser ce don inscrit à l'intérieur de son coeur la rendit rayonnante et pleine de joie de vivre.

Certains d'entre vous se disent peut-être : "Ah, si j'avais pu !". Vous pouvez encore ! Il n'y a pas d'âge pour mettre en pratique l'un de ses dons, même si cela n'est envisagé que comme un hobby et non comme une activité professionnelle. La vie vous rendra au centuple le fait de laisser votre créativité s'exprimer à travers des dons qui, à votre naissance déjà, n'attendaient que d'être utilisés ! Cette méditation vous aidera à mettre en route un nouveau processus et peut-être à vous découvrir des dons que vous ignoriez. Que la créativité vous accompagne


Il n'est pas de dons en toi que tu ne sois en droit d'utiliser


Durée :15 minutes

Fermez les yeux, respirez profondément et imaginez, au centre de votre poitrine, à l'endroit de votre coeur, une petite boule de lumière dorée 5...°. Sur chaque expir, laissez-la grandir et rayonner de plus en plus (...). Continuez, jusqu'à ce qu'elle forme autour de vous une grandez sphère de lumière dorée (...). Laissez-vous imprégner de cette lumière, sentez comme sa chaleur est agréable (...). Laissez-la maintenant vous emporter dans votre passé, quand vous aviez six ans (...). Regardez-vous en train de jouer à cet âge-là, que faisiez-vous, quels étaient vos gestes, à quoi rêviez-vous ? (1 minute). Laissez maintenant la sphère dorée vous entraîner vers l'avant, au moment où vous aviez environ quinze ans (...). Au moment où vous avez dû choisir votre métier d'aujourd'hui (...). Qu'aviez-vous envie de faire à ce moment-là, quels étaient vos rêves ? (...). Aviez-vous un hobby, des dons que vous auriez aimé utiliser ? (...). Laissez maintenant la sphère de lumière dorée vous emmener dans un espace où vous pourrez mettre en pratique tout ce que vous n'avez pas pu faire (...). Regardez-bien cet espace, comment est-il décoré, agencé ? (...) Vous êtes maintenant en train de faire ce que vous aviez toujours rêvé de pouvoir faire, exactement ce qui vous convient, ce pour quoi vous êtes né, en utilisant tous les dons qui vous ont été donnés à votre naissance (...). Savourez le plaisir d'être heureux et à l'aise, rayonnant et confiant dans ces activités parfaitement faites pour vous (1 minute). Regardez maintenant, un par un, tous les membres de votre famille s'approcher de vous et vous féliciter de vos dons et des résultats que vous obtenez en les utilisant (...). Sentez votre bonheur et leur bonheur de vous voir faire quelque chose que vous aimez et que vous faites parfaitement bien (...). L'Univers vous a offert ces dons, remerciez-le en les utilisant (...). Restez dans cet espace aussi longtemps que vous en avez besoin (1 minute). Quand vous vous sentirez prêt, demandez à votre sphère de vous ramener chez vous en prenant soin d'emporter avec vous tout le bien-être et la joie intérieure que vous éprouvrez à faire quelque chose que vous aimez vraiment (...). Regardez la sphère dorée diminuer, jusqu'à devenir un tout petit point de lumière dorée au centre de votre coeur (...). Tous vos dons sont inscrits dans ce petit point de lumière dorée, pensez-y plusieurs fois par jour, ils sont là, à votre disposition, et vous êtes en droit de les utiliser aussi souvent que vous le voulez (...). Revenez à la réalité à votre rythme et ouvrez les yeux.
Repost 0
Published by Babette47 - dans Méditations
commenter cet article
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 12:18



Il n'est pas de guérison en toi que tu ne sois en droit de recevoir.

Durée : 30 minutes

Bien confortablement installé dans votre lit, respirez plusieurs fois profondément en laissant chaque expir diluer toutes les tensions de votre corps (...). Insistez bien sur les endroits réticents à la détente (...). Imaginez-vous maintenant profondément endormi et détendu (...). Vous avez rendez-vous cette nuit avec un espace dans lequel tout peut être guéri (...). Appelez mentalement vos guides de lumière, ceux que vous ne voyez pas mais qui vous aident à chaque instant de votre vie à avancer, à grandir (...). Regardez-les descendre lentement à travers le plafond de votre chambre, lumineux, souriants (...). Echangez quelques mots de reconnaissance (....). Demandez-leur de vous emmener cette nuit dans l'Hôpital de l'Astral (...). Donnez-leur vos mains et laissez-vous entraîner vers le haut, à travers le planfond, comme eux (...). Traversez le toit de votre maison et laissez-vous aspirer en confiance à travers des espaces immenses et colorés (...). La vitesse et la fraîcheur de lair vous ravissent ; n'est-il pas agréable de voler ainsi ? (...). Vos guides et vous-même atterrissez maintenant en douceur sur de l'herbe tendre, tapissée de pâquerettes (...). Un grand fauteuil blanc est posé là, sur l'herbe ; installez-vous, c'est la salle d'attente (...). Un peu plus loin se dresse une ravissante constrution blanche et arrondie en demi-lune, juste en lisière de la forêt (...). C'est l'Hôpital de l'Astral (...). Un être, comme vous, s'y fait signer actuellement, il vous faut attendre un peu (...). Prenez le temps de vous imprégner de la douceur de cet endroit (...). L'Etre sort du bâtiment et son regard serein vous rend admiratif (...). C'est votre tour maintenant, vos guides vous accompagnent jusqu'à la porte (...). Entrez maintenant, seul, vous n'avez plus besoin d'eux pour l'instant, d'autres guides à l'intérieur s'occuperont de vous (...). La salle est composée de douze parois scintillantes, de toutes les couleurs. Ces parois semblent tourner sur elles-mêmes et s'interchanger (...). Regardez, légèrement à votre droite, une table transparente est suspendue en l'air (....). Sous cette table brille un énorme cristal (...) Couchez-vous sur cette table et appelez mentalement le chirurgien dont vous avez besoin aujourd'hui, celui du physique, celui des émotions, celui du mental ou celui du spirituel (...). Le voici devant vous, ce n'est pas un chirurgien comme les autres, il n'a pas besoin d'instruments pour opérer (...). Saluez-le et dites-lui ce que vous aimeriez guérir aujourd'hui (...). S'il vous suggérait de travailler sur autre chose, écoutez-le, il sait ce qui est le mieux pour vous, maintenant (...). Bien, vous vous êtes mis d'accord et le travail peu commencer (...). Ne craignez rien, vous ne ressentirez aucune douleur (...). Le guide chirurgien met un doigt sur votre front et vous sentez une profonde détente envahir tous vos membres (...). Il s'adresse ensuite à chacune des douze parois de la salle en leur demandant de faire un tavail bien précis (...). Les mille facettes des parois se mettent à tourner sur elles-mêmes, très vite, en changeant constamment de couleur (...). Tous vos corps d'énergie, ainsi que votre corps physique, se mettent à vibrer en parfaite synchronicité avec les couleurs de ces parois (...). Toutes vos cellules sont en pleine effervescence et un léger picotement s'installe dans tout votre corps (...) Ne résistez pas, laissez-vous complètement aller, même si vous ne comprenez pas bien ce qui se passe (1 minute). Le guide chirurgien pose maintenant son index sur le haut du cristal et, aussitôt, un son parvient à vos oreilles (...) Un son extrêmement  fin, agréable, que vous n'aviez jamais entendu jusqu'à présent (...) Laissez vos énergies et vos cellules s'harmoniser parfaitement avec ce son, jusqu'à ce qu'ils ne fassent plus qu'un (...) Restez là à vous impréner des scintillements des couleurs et du son aussi longtemps que vous en aurez besoin (1 minute). Tout votre être est maintenant transformé et le guide chirurgien, d'un geste, ralentit le mouvement des parois jusqu'à leur arrêt total (...) Seul le son diffuse encore dans la pièce son aura bienfaisante tandis que le chirurgien observe attentivement ce qui se passe dans votre corps et dans vos énergies (...) Il semble maintenant satisfait et, de son index, arrête le son du cristal (...) Comment vous sentez-vous maintenant ? Prenez le temps d'apprécier et de vous reposer encore un moment dans cette pièce (...) Le chirurgien vous raccompagne à la porte et vous propose de revenir en cet endroit chaque fois que vous en aurez besoin (...) Derrière la porte, vos guides de lumière vous attendent, heureux de la transformation qui s'est opérée en vous (...) Ils vous félicitent et vous serrent dans leurs bras (...) L'herbe est tendre sous vos pieds et vous décidez ensemble de vous promener un peu dans ce magnifique paysage avant de rentrer (1 minute) Il est temps de repartir maintenant (...) En vous tenant par la main, vos guides vous reconduisent dans votre chambre (...) Vous êtes dans votre lit, confortable et douillet (...) Dites au revoir à vos guides et remerciez-les d'être là, à chaque instant de votre vie, pour vous aider (...) Leur présence s'efface lentement et votre corps endormi va se réveiller, dans quelques secondes, parfaitement clair et guéri (...) Ne revenez pas à la réalité et endormez-vous en appelant mentalement vos guides (...) Ils viendront cette nuit pour vous conduire à l'Hôpital de l'Astral.

Utilisez cette méditation chaque fois que vous voulez voir guérir quelque chose en vous et aussi longtemps que la guérison ne s'est pas manifestée, qu'il s'agisse d'un problème physique, émotionnel, mental ou spirituel. Si les images proposées dans cette méditation n'étaient pas en harmonie avec votre regard intérieur, n'hésitez pas à les modifier à votre convenance. Il est en effet important que vous vous sentiez parfaitement à l'aise avec les éléments qui la composent, la trame de l'histoire n'étant que la scène sur laquelle vous pouvez dresser le décor qui vous convient.
Repost 0
Published by Babette47 - dans Méditations
commenter cet article
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 12:10



Il n'est pas de repos que tu ne sois en droit de te donner

Duré : 15 minutes.

Fermez les yeux et respirez trois fois profondément en laissant sortir à chaque expir toutes les tensions de la journée (...). Imaginez que vous êtes profondément endormi et regardez votre corps parfaitement détendu, un sourire aux lèvres (...). Votre fenêtre est entrouverte et vous pourvez voir se glisser dans votre chambre à coucher une dizaine de petits êtres ravissants, lumineux, dont certains sont roses et les autres bleus (...). Ce sont les veilleurs de la nuit et ils sont là pour veiller à ce que votre sommeil soit profond et réparateur (...). Regardez ces petits êtres charmants, légers, flotter dans votre pièce, autour de votre corps endormi (...). Vous dormez maintenant plus profondément encore et les petits êtres peuvent commencer leur travail (...). Les petits êtres bleus tiennent dans leurs mains des grands balais de paille avec lesquels ils nettoient l'air de toute la pièce, allant jusque dans le moindre recoin, entraînant avec leur balai toutes les tensions que vous n'auriez pas laissées partir avant de vous endormir (...). Regardez-les nettoyer avec encore plus d'attention juste au-dessus de votre tête (...). Bien, c'est au tour des petis êtres roses d'agir maintenant (...). Les petits êtres bleus se reposent, assis en cercle autour de votre lit (...). Les petits êtres roses se tiennent par la main et forment une ronde dansante au-dessus de votre corps (...). Leur mouvement crée des nuées de couleurs pastel et scintillantes qui descendent lentement sur tout votre corps, lui apportant un sommeil encore plus profond et agréable (...). L'un d'eux se détache du groupe et vient poser les mains sur votre front (...). Un sentiment de fraîcheur emplit votre tête et vous entraîne vers des rêves merveilleux (...). La nuit s'achève et les petits êtres bleus et roses repartent par la fenêtre entrouverte, toujours aussi ravissants, légers (...). Regardez votre corps et votres esprit se réveiller, juste avant la sonnerie du reveil, vous vous sentez parfaitement reposé, frais et plein d'énergie pour commencer cette nouvelle journée (...). Ne revenez pas à la réalité, laissez-vous vous endormir sur cette dernière image.

Cette méditation est conseillée pour toutes les personnes qui se réveillent fatiguées le matin ou qui souffrent s'insomnies. Je vous suggère de l'enregistrer et de l'écouter avec votre compagnon de vie juste avant de vous endormir, les veilleurs de la nuit vous entraîneront peut-être ensemble dans leurs rêves merveilleux !
Je la recommande également aux enfants qui ont de la peine à aller se coucher le soir par peur de la nuit ou qui se réveillent grognons le matin. S'ils s'endorment avant la fin de la méditation, continuez quand même jusqu'au bout, car le cerveau enregistre les messages sonores même pendant le sommeil. Si vous avez enregistré, passez-leur simlement la cassette après les avoir mis au lit, en prenant soin d'y ajouter une musique qu'ils aiment bien et qui semble les calmer, et d'adapter les mots à leur vocabulaire. Pour ceux qui ne peuvent dormir sans lumière, je vous propose de guider cette méditation à dix-sept heures, pendant plusieurs jours de suite ; le mental de l'enfant aura ainsi le temps de s'imprégner des énergies de la petite histoire. Au bout de trois jours déjà, vous pourrez en voir les résultats à condition qu'elle soit faite régulièrement chaque jour, à la même heure
Repost 0
Published by Babette47 - dans Méditations
commenter cet article