Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'Univers de Babette
  • L'Univers de Babette
  • : tout ce qui touche à l'énergie, le qi, la lecture, les sculptures, les peintures, le dessin, les travaux manuels...
  • Contact
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 19:21
Il avait reprit la voiture de Jessie, il n'avait pas du tout envie de marcher. N'ayant rien avalé depuis hier soir, son estomac commençait à crier famine mais il savait pertinemment que s'il mangeait quelque chose, il le vomirait de suite après. C'est à cette pensée qu'il réalisa qu'une atmosphère lourde s'accrochait à cette voiture. Une impression écoeurante de sang et de chaire putréfiée lui retourna d'autant plus l'estomac. Un souffle chaud lui caressa la jambe en s'engouffrant dans son jean, une faible odeur de souffre commença à se répandre dans le véhicule. La peu lui monta alors à la tête ; sans savoir pourquoi, il se doutait que cela ne venait pas du moteur. Ne pouvant plus tenir tant il était mal à l'aise, il décida de se garer et marcher pour s'éloigner de cette voiture qui lui apparaissait de plus en plus comme déjà occupée. La séance de la salle de bain lui avait suffit pour aujourd'hui. Tant d'événements étranges en si peu de temps étaient trop pour son conscient. Il laissa donc la voiture sur le premier parking qu'il trouva et marcha droit devant lui.
Il réfléchit à tout ce qu'il venait de vivre, et en conclue que l'inscription de ce matin et la mauvaise impression dans la voiture n'étaient dues qu'à son imagination et à sa peur de perdre Jessie. D'ailleurs il mourait d'envie d'aller la voir et de lui parler, il avait besoin de la toucher, de la savoir vivante et en voix de rétablissement. Mais bien sûr il ne pouvait pas à cause de ce médecin qui l'avait décidé. En colère à cette pensée, il renversa une poubelle, les déchets s'aparpillèrent sur le trottoir d'une façon ridicule qui le fit grimacer, il n'avait franchement pas envie de rire. Que pouvait-il faire en ce moment ? Il se voyait obligé de se tourner les pouces et il ne supportait pas ça. C'était trop dur et trop injuste, il aurait tout donné pour revenir en arrière et pouvoir éviter ce terrible accident. Il ne pouvait s'enlever de l'esprit que Jessie n'allait pas rester en vie, que les médecins s'étaient trompés et qu'il allait la perdre ; il n'y avait rien à faire il ne pouvait s'empêcher de se le répéter en boucle et pourtant il ne le souhaitait pas. Il erra dans les rues pendant un temps indéterminé ne voyant personne autour de lui, plongé dans ses pensées.

Alors qu'il espérait que sa copine revienne à la réalité, elle était encore bien plongé dans ce monde irréel qui passait de l'Enfer au Paradis truqué. Ils essayaient de l'avoir par tous les moyens et elle se battait tant bien que mal pour rester dans le monde des vivants.
Le médecin, Karl, était retourné à l'hôpital pour faire la scanographie à Jessie. Il avait eu du mal à trouver une salle de libre mais il y était finalement parvenu.
Aidé d'un assistant il installa Jessie sur la banquette, l'attacha et lui injecta un liquide qui lui permettra de visualiser sur l'écran de l'ordinateur chaque partie de son cerveau. Une demie heure après l'injection, ils se placèrent derrière une baie vitrée et mirent en route le scanner. Ils virent la tête de la jeune fille disparaître dans l'appareil. De suite des images du cerveau apparurent à l'écran représentées par différentes couleurs. Ils ne remarquèrent rien qui pouvait indiquer le début d'une tumeur où d'autre chose. "Je ne comprend pas, il y a pourtant quelque chose qui cloche chez cette fille, mais quoi si ce n'est pas une tumeur.
Il tapa sur le rebord du bureau et se retourna, juste à ce moment...
- Docteur, regardez !
jessie avait recommençait de bouge et de transpirer, son coeur battait de plus en plus vite. Et sur l'écran, était apparut quelque chose de peu commun. En effet, une plaque noire venait de s'ouvrir dans le cerveau de Jessie, on aurait dit une porte. Quand elle fut totalement ouverte, elle illumina tout l'écran.
- C'est impossible ! Votre ordinateur déconne, ça ne ressemble à rien de ce que j'ai vu auparavant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires